Comment choisir son emplacement de bivouac

Romain Mouton | mis à jour le 18 mai 2017

Le bivouac, l’un des meilleurs moments durant une randonnée ou un trek. Imaginez-vous : vous êtes en montagne, la vue dégagée avec un magnifique coucher de soleil, en train de vous reposer après une dure journée de labeur, et mangeant une bonne tartiflette. Le pied quoi ! Mais je vous rassure, ça se passe rarement comme ça.

 

Ah, que de bons moments passés à planter la tente sous la pluie, au bord d’un marécage, avec les doigts humides et froids, et le réchaud qui ne veut pas démarrer. Sans oublier la pierre qui tombe pile poil au niveau de l’épaule pour vous emmerder toute la nuit. Le bonheur consiste assez souvent à revenir à la maison.

 

Je pète un peu l’ambiance mais il faut envisager le pire, car c’est toujours facile dans le meilleur. Avec l’expérience, il est néanmoins possible de profiter de son bivouac dans à peu près toutes les conditions et tous les environnements. Et cela commence par savoir trouver un bon emplacement de bivouac.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Bivouac catastrophique sur Navarino

Ai-je le droit de poser ma tente ?

C’est la première question à se poser. Le bivouac est généralement toléré en France, mais avant de se lancer sur les chemins, une vérification s’impose. Dans certains parcs naturels ou zones protégées, les gardiens vous demanderont de respecter des zones, afin de préserver une nature fragile. Ou de respecter des horaires durant lesquelles vous pourrez monter le camp. Il ne faut pas le prendre dans le sens restrictif. Dans le parc du Torres Del Paine, au Chili, vous êtes obligés de respecter des zones de campement, mais cela nous permet à tous de profiter d’un parc dans un état incroyable, alors qu’on dénombre des centaines de milliers de randonneurs par an.

 

Si vous campez dans un champ, je vous conseille de demander à l’agriculteur avant (si possible), histoire de passer une nuit sereine.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Zone de bivouac Torres del Paine

Quand chercher un campement ?

Lorsque le bivouac n’est pas restreint, il ne reste plus qu’à trouver l’endroit parfait pour vous.

 

Choisissez le lieu de votre campement à la fin de la journée, lorsque les phénomènes d’inversion thermique apparaissent, surtout en montagne. Un coin sympa en milieu d’après-midi peut être très venteux le soir et le matin. En montagne, si le camp est au soleil en fin de journée, il sera sûrement à l’ombre le matin. Après c’est au choix : où vous acceptez de faire péter la frontale assez tôt en soirée, ou vous acceptez qu’il fasse frais le matin. Perso, je préfère me poser à l’ombre et profiter du coucher de soleil sur les montagnes environnantes. Et puis le matin, le soleil permet de faire sécher la toile si besoin.

 

Ma petite astuce est de définir un moment dans la soirée à partir duquel je cherche un endroit où planter. Il n’est alors plus question d’avancer vite, mais de regarder autour de soi. C’est comme chercher des champignons, il faut que le regard scrute les bords du chemin à la recherche du Graal. Je me donne une demi-heure, et puis à la fin du compte à rebours, je retourne au meilleur endroit que j’ai vu.

L’emplacement idéal

L’emplacement idéal est un peu comme une aire de camping municipal. Il faut de l’herbe, sans qu’elle ne soit trop haute, un point d’eau proche, mais pas trop, et la possibilité d’avoir des toilettes à proximité (bosquet ou forêt). Un terrain plat permet également d’éviter de glisser sur le sol durant la nuit.

 

L’intérêt d’avoir des herbes pas trop hautes est de réduire le nombre d’insectes présents. Si vous avez le rhume des foins comme moi, ça se passe même d’explications.

 

La proximité d’un point d’eau permet de se ravitailler facilement. Mais s’il est trop près, le bruit de l’eau peut dégrader votre sommeil. Un point d’eau est aussi souvent un point à moustiques. Et pour finir de vous convaincre, les abords sont généralement humides.

 

Là, c’est la base. Après, il y a des plus appréciables. Se cacher des autres permet de ne pas se faire emmerder pendant la nuit et d’avoir son coin d’intimité. Avoir une vue est aussi sympa pendant les phases de repos à l’extérieur de la tente.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Pas trop près les toilettes non plus

Un autre plus appréciable est la brise, qui va faire circuler l’air à l’intérieur de votre abri et éviter une condensation trop importante. Il ne faudrait pas que la brise se transforme en rafale de vent, car là, c’est sûr, vous allez moins bien dormir. Dans le vent ou la brise, essayez de planter la tente de façon à ce que le côté le plus long soit aligné dans le sens des rafales, et que le plus petit côté de la tente soit face au vent.

 

Je sais que ce n’est pas très agréable mais essayez au maximum de poser la tente à un endroit déjà fréquenté auparavant. Quand je dis que ce n’est pas très agréable, c’est que les personnes précédentes ont souvent laissé quelques cadeaux aux suivants… Mais ainsi, vous préservez l’environnement et le cadre de votre trek.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Devinez la direction du vent

Les ne pas

Préservez notre environnement, c’est avoir un impact minimal dessus, et ramasser ces déchets ne suffit pas. Si vous n’avez pas le choix, vous pouvez déplacer des pierres ou des branches pour dégager de la place pour la tente. Mais évitez de décoller de la mousse pour mettre sous la tente par exemple. Non seulement, ça ne sera pas confortable, mais en plus la mousse peut parfois mettre des années à pousser.

 

Préférez également poser la tente sur un endroit où il n’y a pas d’herbes lorsque le terrain est sec, comme aux Simiens en Ethiopie : les tentes endommagent une flore qui est parfois vitale pour la faune.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Torres del Paine

Je sais, tout ça, c’est un peu contraignant pour une activité où on est à la recherche de liberté, mais avec le temps, ces règles (j’en oublie certainement) seront des automatismes. Mon petit conseil pour la fin est d’avancer progressivement. N’allez pas vous dégoûter avec un premier bivouac en plein hiver ou en pleine tempête.

bivouac, emplacement, choisir, conseil, astuce, règle, rando, randonnée, trek, balade, nature, dormir, comment

Islande

Copyright © 2018 Romain MOUTON

La pratique de la randonnée, du trekking et du trail, tous comme les autres sports nature comporte des risques inhérents à ces activités. Lemondeenrando.com vous recommande de les exercer avec la plus grande précaution, et en fonction de vos capacités. Les informations fournies sur le site ne sauront en aucun cas, engager la responsabilité de leurs auteurs. Lemondeenrando.com décline toute responsabilité en cas d’accident, et ne saurait être tenu responsable de quelque manière que ce soit.

En cliquant sur 'OK', vous acceptez l'utilisation des cookies. Voir nos mentions légales. OK