Mon topo pour préparer le désert d'Atacama côté chilien (1/2)

Romain Mouton | 11 novembre 2016

Le désert d’Atacama est, avec la Patagonie, l’une des deux endroits les plus prisés des touristes étrangers au Chili. Et après avoir passé deux semaines près de San Pedro de Atacama, la base logistique du coin, il est facile de comprendre pourquoi.

 

Forcément, en deux semaines, j’ai engrené pas mal d’informations que je vais partager de ce pas ici. Que faire ? A quels coûts ? Comment ? Vous saurez presque tout en lisant la suite.

 

Toutes les données, sauf mention contraire, sont d’Octobre 2016.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Vallée de la mort près de San Pedro de Atacama

Comment se rendre à San Pedro de Atacama

Le désert d’Atacama est un désert d’altitude situé au nord de Santiago, la capitale du Chili. Le plus simple pour s’y rendre si vous venez de Santiago est de prendre l’avion, SKY AIRLINE proposant des vols aller-retour pour moins de 100 $. Il est également possible de prendre un bus ou une voiture, même si la route est longue entre la capitale et San Pedro de Atacama (un peu plus de 1 630 bornes). Les bus sont néanmoins confortables au Chili (avec le choix entre différents niveaux de confort, allant du siège classique au siège équivalent première classe de l’avion). De très nombreuses compagnies existent, comme TURBUS, une des plus grandes du pays.

 

Pour être complet, si vous choisissez de prendre l’avion, la destination à chercher est la ville minière de Calama, à une centaine de kilomètres de San Pedro de Atacama. Pour rejoindre San Pedro, il est bien évidemment possible de louer une voiture, voire même un 4x4 préparé pour le désert, à l’aéroport (choisir « Camionetas » dans le filtre véhicule). Il peut également être intéressant de se rendre à Antofagasta pour louer une voiture moins chère qu'à Calama, cela ajoutant tout de même deux heures de route pour rejoindre San Pedro.

 

L’autre solution est de, soit prendre un bus à Calama, soit le plus simple, de prendre un minibus directement entre l’aéroport et le logement réservé à San Pedro de Atacama. Plusieurs compagnies, telles que TRANSVIP et TRANSFER ANDINO, proposent l’aller pour 12 000 pesos, et l’aller-retour à 20 000 pesos. Pas besoin de comparer, toutes ces compagnies font le même prix. Nous avions pris avec Miss TRANSFER ANDINO et le voyage était confortable. Pas de problème non plus lors de la prise en charge à San Pedro pour le voyage retour, même à 6 heures du matin dans un camping à l’autre bout du village.

 

Contact TRANSFER ANDINO :

+56998792912

+56988982288

transandino@sanpedrodeatacama.net

Où dormir à moindre coût à San Pedro de Atacama

La solution la moins chère que nous avions trouvée est d’aller au camping de Quilarcay. Comptez 6 000 pesos par personne et par nuit. A ce prix-là, vous avez le droit de mettre votre tente à l’ombre, d’avoir des sanitaires propres (ils sont nettoyés tous les jours) et de pouvoir avoir votre intimité. En revanche, il n’y a pas d’eau chaude, la cuisine est petite et partagée avec les gérants du camping, et les tentes sont collées les unes sur les autres. Difficile à supporter quand les chiliens se lèvent à 4 heures du matin pour partir en excursion…

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Camping Quilarcay

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

On a eu de la chance, on était tout seul sur cette photo. Mais la gérante peut mettre jusqu'à trois tentes dans l'ombre

En discutant avec d’autres touristes, les nuits en dortoir semblent commencer à 7 000 pesos minimum, dans des endroits pas forcément confortables.

 

Sinon, le méga bon plan, c’est de louer un véhicule disposant de tout le nécessaire pour camper. Assez mal référencé et peu visible sur Pedro de Atacama, WICKED propose de louer des véhicules contenant tout le nécessaire pour camper dans le désert. Le plus souvent avec une tente sur le toit, il dispose d’une flotte de petits et gros 4x4, ainsi que de camionnettes. Et si vous êtes appelé-e-s à rester un moment dans la région, les tarifs dégressifs commencent à devenir très intéressants.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Notre Jimmy avec tente sur le toit et citations sur les portières

Pour notre part, nous avions choisi un Suzuki Jimmy, un petit 4x4 prévu par WICKED pour une à trois personnes. Je pense que deux est le grand maximum dans la voiture, car avec tout le nécessaire de camping plus les affaires personnelles, la personne sur la place arrière gagne un ticket pour l’enfer, à se faire secouer par une piste en terre, assis sur un strapontin peu confortable.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Coffre avec le matériel, les vivres et l'essence pour cinq jours

Parmi le nécessaire, il y a bien sûr tout ce qu’il faut pour réparer les pannes idiotes, du genre plus de jus dans la batterie ou crevaison, de quoi cuisiner avec des casseroles, poêles, couverts et un réchaud. Il y a bien évidement la tente avec une couette par personne, mais je vous conseille fortement d’avoir vos sacs de couchage, les nuits étant très froides (c’est descendu pour nous à -12°C à 4 000 mètres au mois d’octobre). L’équipe de WICKED est très sympathique et nous avons pu disposer gratuitement d’un bidon d’essence et d’une sangle à cliquet supplémentaires.

 

Ensuite, il ne reste plus qu’à trouver les endroits où dormir dans le désert, mais ils sont légions. Il suffit juste de s’aventurer sur les pistes partant des routes principales pour assez vite trouver un endroit plat à l’abri des regards indiscrets. Je vous mets d’ailleurs un fichier GPX permettant de trouver un des meilleurs campements de notre périple.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Coffre avec le matériel, les vivres et l'essence pour cinq jours

Où manger à moindre coût à San Pedro de Atacama

La solution la moins onéreuse pour manger à San Pedro de Atacama est de se préparer ses repas. Si vous avez la possibilité de cuisiner, comme nous l’avions au camping Quilarcay, il me semble que l’épicerie la plus économique soit chez VICENTE, sur la rue LICANCABUR. En tout cas, le dépaysement sera là et armez-vous de bonne humeur et de patience pour comprendre comment cela fonctionne lors de vos premiers achats.

Parmi les nombreux restaurants présents, le CAFE ESQUINA (rue Caracolès) sort du lot avec un ratio goût/prix intéressant, même si c’est loin d’être « bon marché ». Avec à peine quelques tables, le moins que l’on puisse dire est que ce restaurant est un poil exigu. Vous pouvez manger ici d’excellentes empanadas (au poulet, au bœuf et végétarien, chacune à 3 800 pesos) ou des pizzas maisons (entre 4 500 et 5 200 pesos). Ma préférence va aux empanadas, la pâte de la pizza étant en fait une galette de pain locale un peu lourde. Le CAFE ESQUINA propose également de prendre un petit-déjeuner, avec trois formules proposées :

 

  • La formule 1 : plat d’œufs au choix, avec du pain, du thé ou du café instantané pour 3 500 pesos
  • La formule 2 : un sandwich jambon-fromage avec du thé ou du café instantané pour 4 200 pesos
  • La formule 3 : une salade de fruit, du yaourt, des céréales, avec du thé ou du café instantané pour 4 800 pesos

Café-restaurant également intéressant, LA PLAZA est au bord de la place du village, offrant un cadre déjà un peu plus sympa. Les tables en terrasse sont vites prises d’assaut en fin de journée, San Pedro de Atacama mettant à disposition un Wifi gratuit sur la place. LA PLAZA est à mon sens le meilleur endroit pour savourer une bière et manger de bons petits plats à des prix très intéressants (surtout vu le cadre).

Mais si vous avez faim et que vous êtes raides, il y a LE restaurant à connaître sur la rue Toconao. TCHIUCHI fait dans le poulet, et propose le quart de poulet à 1 900 pesos, le demi poulet à 2 950 pesos et le poulet entier à 5 800 pesos. Et en accompagnement, vous avez le choix entre des frites et des frites, dans un large choix de barquette, pour entre 800 et 2 000 pesos. Un poulet entier et la plus grosse part de frites suffisent à caler deux morphales qui n’ont pas vu la civilisation en cinq jours. A consommer sur place ou à emporter. Je vous conseille le sur place pour l’ambiance.

Que faire à San Pedro de Atacama sans voiture

San Pedro d’Atacama est le camp de base pour découvrir le désert d’Atacama au Chili. Avec ses nombreuses agences locales, ses restaurants et bars, et ses capacités pour se ravitailler en nourriture et carburant, San Pedro est l’endroit où tout débute, surtout qu’il est idéalement placé à près de 2 500 mètres, permettant ainsi de commencer une acclimatation à l’altitude tout en douceur.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Devanture de restaurant typique de San Pedro de Atacama

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Une rue de San Pedro de Atacama

San Pedro étant gavé d’agences touristiques, si vous êtes à la recherche d’excursions dans le désert, vous pouvez déjà passer pas mal de temps à vous renseigner et comparer les prix. Certaines proposent des packs d’excursions, permettant de voir par exemple quatre sites pour la « modique » somme de 65 000 pesos, auxquels il faudra rajouter « bien évidemment » les droits d’entrées aux dits sites.

 

Si vous préférez être autonome, je ne peux que vous conseiller de louer des vélos et une voiture pour faire tout vous-mêmes. Les sites sont en général aisément accessibles et vous disposerez ainsi du temps souhaité pour profiter des différents endroits, sans vous faire secouer dans une camionnette ou un minibus.

 

Depuis San Pedro, vous pouvez notamment louer un VTT et aller vous promener du côté de la vallée de la Lune, et du côté de Catarpe, en longeant le Rio San Pedro depuis le nord du village

 

Après avoir demandé à plusieurs loueurs de vélo, il semble que le prix de la location soit le même partout, soit 3 000 pesos la demie journée, et 6 000 pesos la journée. Seules les notions de demie journée et de journée, ainsi que la qualité des montures vont changer. Le loueur le plus sympa que l’on ait trouvé se situe sur la rue Caracoles, près du CAFE ESQUINA. Miguel de EXCURSIONES ATACAMA est ouvert du lundi au samedi de 9 à 21 heures. Pour lui, une demie journée correspond à six heures de location (quelque soit l’heure de début), et il est possible de louer un VTT pour le week-end et de le lui ramener le lundi matin en payant juste deux jours.

 

Miguel, EXCURSIONES ATACAMA

+56998819423 (il parle anglais)

Musée de la météorite

Le musée de la météorite est à voir absolument. Bien que de l’extérieur, le site ne semble pas très reluisant, vous y trouverez une mine d’informations sur les météorites, allant de leur formation, composition, et différents impacts sur la Terre. Pour 3 500 pesos, vous pouvez passer un peu moins d’une heure à découvrir l’exposition permanente, jouer avec des aimants et discuter avec la responsable du musée qui sait de quoi elle parle. Des audioguides sont disponibles (pas de supplément à prévoir) en espagnol, anglais, allemand et français. Et la version française est de qualité !

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Musée de la météorite - extérieur

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Musée de la météorite - intérieur

Le musée est au croisement des rues Topocilla et Lascar, au nord de San Pedro. Lorsque l’on remonte la rue Topocilla, le musée ne se découvre qu’au dernier moment.

Vallée de la Lune

Située à moins de six kilomètres de San Pedro, la vallée de la Lune offre une vue exceptionnelle sur un relief désertique. Le mieux est tout de même de s’y rendre avant la tombée de la nuit, lorsque le coucher de soleil inonde de lumière dorée les dunes et les collines alentours. Si vous êtes en vélo, je vous recommande de partir pour la vallée sur les coups de 15 heures. Ainsi, vous aurez le temps de jouer dans les tunnels de sable, puis de visiter le fond de la vallée avant de profiter de la vue en revenant sur le mirador.

 

Les prix que nous avons constatés sont les suivants :

 

  • Le matin, 2 500 pesos par personne, 2 000 pour les enfants, les personnes de plus de 60 ans et les étudiants
  • L’après-midi, 3 000 pesos par personne, 2 500 pour les enfants, les personnes de plus de 60 ans et les étudiants

 

Comme on peut l’imaginer avec ces prix, la vallée est très populaire, surtout au mirador, à la tombée de la nuit. Vous allez très certainement observer des personnes s’agglutinant à l’extrémité d’une crête permettant de voir une dune de sable. Je vous conseille chaudement de vous éloigner d’eux et de continuer sur la crête, la vue est encore plus belle au bout.

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Foule au début de la ligne de crêtes

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Crêtes de la vallée de la Lune

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Dune de la vallée de la Lune

Pour s’y rendre, je vous conseille de louer un vélo et d’y aller par vous-mêmes. Comme ce n’est pas très loin de San Pedro, vous y serez rapidement et comme c’est plat jusqu’à l’entrée de la vallée, ça ne devrait pas être l’effort de votre vie non plus, même au retour. Le petit truc, c’est de continuer la rue Caracoles jusqu’à pouvoir traverser le Rio San Pedro, dans la direction de l’Est. Ainsi, vous évitez d’avoir à faire un détour par la route 23 et par la même occasion de circuler au milieu d’un trafic important de voitures.

Vallée de la mort

Il est très intéressant de partir faire un tour à vélo en direction du nord de San Pedro de Atacama, vers Catarpe, le centre névralgique inca que les conquistadors ont déplacé à San Pedro. Le départ est plutôt simple puisqu’il suffit juste de remonter la rue Domingo Atienza en direction du nord. Suivez ensuite la route pendant un petit moment, et après avoir traversé une rivière au niveau de Quitor, il faut prendre la première à gauche et continuez tout droit jusqu’à entrer dans la vallée.

Une fois dans la vallée, vous pouvez vadrouiller, gratuitement, dans des cayons et/ou sur la route, mais pour ceux qui ont de bons mollets, je vous conseille de suivre ce GPX (22 kilomètres, 350 mètres de D+) pour profiter d’un panorama exceptionnel et d’un bon petit chemin en hauteur. Je suis loin d’être bon en VTT et je l’ai bien fait, alors pourquoi pas vous ?

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Entrée dans la vallée de la mort

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Le tracé GPX fait passer dans un tunnel

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Puis au-dessus du tunnel pour retrouver ce genre de vue

atacama, désert, chili, san pedro de atacama, calama, amérique, sud, information, info, conseil, guide, topo, avis, blog

Ou ce genre là

Cet article vous a plu? Inscrivez à ma newsletter pour être averti de l'actu du site. Un mail par moi, aucun spam.

Copyright © 2018 Romain MOUTON

La pratique de la randonnée, du trekking et du trail, tous comme les autres sports nature comporte des risques inhérents à ces activités. Lemondeenrando.com vous recommande de les exercer avec la plus grande précaution, et en fonction de vos capacités. Les informations fournies sur le site ne sauront en aucun cas, engager la responsabilité de leurs auteurs. Lemondeenrando.com décline toute responsabilité en cas d’accident, et ne saurait être tenu responsable de quelque manière que ce soit.

En cliquant sur 'OK', vous acceptez l'utilisation des cookies. Voir nos mentions légales. OK